Une pédagogie active

La pédagogie Calandreta : donner la parole à l’enfant, le rendre autonome, réguler la vie de groupe et l’utiliser comme vecteur d’apprentissage. Elle utilise des « institutions » et des outils pédagogiques qui vont dans ce sens : le Conselh, le Qué de nòu, la correspondance, le travail coopératif, l’auto-évaluation… A ce titre elle s’inspire des techniques Freinet et de la pédagogie institutionnelle.